SWISS FILMS

News

Festival du film de Locarno 2011: forte présence de films suisses dans les compétitions
«Vol spécial» de Fernand Melgar

Festival du film de Locarno 2011: forte présence de films suisses dans les compétitions


Le cinéma suisse est présent dans toutes les sections du 64e Festival du film de Locarno qui aura lieu du 3 au 13 août 2011. Avec les fictions «Abrir puertas y ventanas» de Milagros Mumenthaler et «Mangrove» de Frédéric Choffat et Julie Gilbert ainsi qu’avec le documentaire «Vol spécial» de Fernand Melgar, trois productions helvétiques célèbrent leur première mondiale dans la compétition internationale. La Suisse participe également à la compétition des «Cinéastes du présent» avec la sélection du documentaire «The Substance – Albert Hoffmann’s LSD» de Martin Witz. Onze courts métrages suisses se trouvent dans le concours national des «Pardi di domani». «Romance», le nouvel opus du maître genevois de l’animation Georges Schwizgebel ainsi que le thriller apocalyptique «Hell», film de fin d’études du Bâlois Tim Fehlbaum à la HFF de Munich, sont projetés sur la Piazza Grande. Le cinéaste Claude Goretta reçoit un Léopard d’honneur et son œuvre est honorée à travers une mini-rétrospective de trois films. La section «Appellations Suisse», qui se trouve sous la responsabilité de SWISS FILMS, présente dix longs métrages suisses déjà sortis en salles ou qui ont attiré l’attention à l’international, deux courts métrages, ainsi qu’une séance spéciale.

Avec trois films dans la compétition internationale, la Suisse romande est particulièrement bien représentée cette année. «Vol spécial», une confrontation très actuelle sur la pratique des refoulements de la Confédération, est le premier documentaire suisse qui réussit à entrer dans la compétition principale du festival. Le réalisateur du film, Fernand Melgar, avait remporté le Léopard remis dans la section «Cinéastes du présent» avec «La forteresse» en 2008. La réalisatrice Bettina Oberli, dont le film «Les mamies font pas dans la dentelle» avait reçu un accueil inoubliable sur la Piazza Grande, intègre le jury international. Hors compétition, ce sont quatre documentaires qui sont projetés à Locarno: «1 due 100 Officine» suit la lutte des ouvriers des ateliers ferroviaires de Bellinzone que Danilo Catti avait déjà mis au centre de son précédent film «Giù le mani» en 2008, également présenté à Locarno. Christoph Kühn offre avec «Glauser» le portrait filmique de l'écrivain suisse Friedrich Glauser (1896-1938). «Carte Blanche» de Heidi Specogna présente les défis auxquels est confronté l'accusateur en chef du Tribunal International de Justice de La Haye dans ses investigations sur les atteintes aux droits humains. Villi Hermann se consacre au photographe zurichois Gotthard Schuh (1897-1969) dans le film «Gotthard Schuh. Una visione sensuale del mondo». La 22e Semaine de la critique présente le documentaire «Messies, ein schönes Chaos» de Ulrich Grossenbacher ainsi que la coproduction israélienne «Carte Blanche» de Alexandre Goetschmann.

Onze nouveaux courts métrages se trouvent en compétition dans la section nationale des «Pardi di domani», où le producteur tessinois Luc Toutounghi fait partie du jury international. Par ailleurs, cette section propose parmi les «Corti d'autore» le film «Projet Corrida» réalisé par les deux photographes suisses René Burri et Marco D'Anna. A l'occasion de l'hommage rendu à Claude Goretta - le grand maître genevois reçoit le Léopard d'honneur lors de la soirée de clôture du festival - ses films «L'invitation» (1973), «La dentellière» (1977) et «La provinciale» (1981) sont programmés. Le réalisateur lausannois Lionel Baier offre d'ailleurs un hommage cinématographique au public avec le film «Bon vent à Claude Goretta» réalisé en 2011. A noter que Bruno Ganz, également honoré cette année par le festival, est à voir dans un des rôles principaux du film «La provinciale». La version récemment restaurée du film «Schatten der Engel» (1975) est montrée à Locarno cinq ans après la disparition du réalisateur Daniel Schmid.

Dans la section «Appellations Suisse», l'agence de promotion SWISS FILMS présente six longs métrages, quatre documentaires ainsi que deux courts métrages. Parmi les temps forts de cette sélection on comptera «Sennentuntschi» de Michael Steiner, le film suisse qui a attiré le plus grand nombre de spectateurs en 2010, et «Der Sandmann» de Peter Luisi qui a obtenu trois nominations au Prix du Cinéma Suisse «Quartz 2011». A l'occasion d'une séance spéciale des «Appellations Suisse», le festival projette le film «Die grosse Erbschaft», réalisé par Donatello Dubini - décédé au mois de mars de cette année - avec son frère Fosco Dubini.

Locarno / Zurich, le 13 juillet 2011

 

Appellations Suisse 2011 PDF

 

 
 

More News