SWISS FILMS

News

Courgette superstar et femmes à l'honneur au Prix du cinéma suisse 2017
Marie Leuenberger dans «The Divine Order» de Petra Volpe

Courgette superstar et femmes à l'honneur au Prix du cinéma suisse 2017


Primé de multiples fois à l'international, «Ma vie de Courgette», le film d'animation de Claude Barras, a été sacré Meilleur film de fiction lors du Prix du cinéma suisse. Ce film suisse à succès a également remporté le Prix de la Meilleure musique de film (Sophie Hunger) ainsi que le Prix spécial de l'Académie. «The Divine Order» de Petra Volpe, film de fiction portant sur le combat pour le droit de vote des femmes en Suisse, a lui aussi obtenu trois trophées. «Cahier africain», le documentaire de Heidi Specogna, a été primé à deux reprises. Ce sont ces trois films qui ont dominé la 20e édition du Prix du cinéma suisse.

Après une success story internationale unique en son genre, le réalisateur Claude Barras a été couronné aussi dans son propre pays avec son film «Ma vie de Courgette» (Rita Productions), sacré Meilleur film de fiction lors du Prix du cinéma suisse 2017. Déjà nominée aux César, Sophie Hunger a obtenu le prix de la Meilleure musique de film. «Ma vie de Courgette» a également reçu le Prix spécial de l'Académie pour son casting et sa direction d'acteurs. Il a été couronné du César du meilleur film d'animation et du César de la meilleure adaptation, en février dernier à Paris. Outre de nombreuses distinctions lors de festivals, «Ma vie de Courgette» a également remporté le Prix du cinéma européen en tant que Meilleur film d'animation et a été nominé aux Golden Globes et aux Oscars. Il a été vendu dans plus de 50 pays (World Sales: Indie Sales).

«The Divine Order» au Tribeca Film Festival

Nominé sept fois, «The Divine Order», le film de fiction de Petra Volpe (Zodiac Pictures) a remporté les prix pour le Meilleur scénario (Petra Volpe), pour la Meilleure interprétation féminine (Marie Leuenberger) et pour la Meilleure interprétation dans un second rôle (Rachel Braunschweig). Portant sur le combat pour le droit de vote des femmes en Suisse, le film de Petra Volpe sera montré pour la première fois à l'international le 21 avril à New-York lors du fameux Tribeca Film Festival, dans sa section internationale (International Narrative Competition). Il sortira en Allemagne et en Autriche en août (World Sales: Trust Nordisk).

 «Cahier africain»: Meilleur documentaire, en lice pour un "Lola"

Primé déjà de multiples fois à l'international, le film documentaire «Cahier africain» de Heidi Specogna (PS Film GmbH) a remporté deux trophées lors du Prix du cinéma suisse: le Prix du Meilleur documentaire et le Prix du Meilleur montage pour Kaya Inan, qui avait déjà été couronné en 2016 pour le montage de «Above And Below». Coproduction germano-suisse, «Cahier africain» est aussi nominé au Deutscher Filmpreis dans la catégorie Meilleur documentaire. Portant sur les suites des crimes de guerre commis en République centrafricaine, ce film a été primé au Festival del film Locarno dans le cadre de la Semaine de la Critique et a obtenu la Colombe d'argent lors du festival DOK de Leipzig en 2016 (World Sales: Rushlake Media).

Trophée de la Meilleure interprétation masculine et le Prix d'honneur pour Bruno Ganz

Couronné meilleur acteur pour son rôle dans «Un Juif pour l'exemple» de Jacob Berger, Bruno Ganz s'est vu également remettre un prix d'honneur pour l'ensemble de son œuvre.

«Aloys» de Tobias Nölle (Hugofilm Productions) a remporté le prix pour la Meilleure photographie, et les deux court métrages «Bon voyage» de Marc Raymond Wilkins (Dschoint Ventschr) et «La femme et le TGV» de Timo von Gunten (arbel gmbh) ont chacun obtenu un trophée. Tous deux figuraient cette année sur la short-list pour les Oscars dans la catégorie Live Action Short Film; «La femme et le TGV» a été nominé et a donc représenté la Suisse, avec «Ma vie de Courgette», lors de la fameuse cérémonie.

Le Prix du cinéma suisse est une initiative de l'Office fédéral de la culture. Soutenu par la SRG SSR et l'Association Quartz Genève Zürich, il est organisé en collaboration avec SWISS FILMS, l'Académie du cinéma suisse et les Journées de Soleure.

SWISS FILMS, 24.03.2017

 

Lauréats du Prix du cinéma suisse 2017

Meilleur film de fiction:
MA VIE DE COURGETTE, Claude Barras, Rita Productions
Meilleur documentaire:
CAHIER AFRICAIN, Heidi Specogna, PS Film GmbH
Meilleur court métrage:
BON VOYAGE, Marc Raymond Wilkins, Dschoint Ventschr
LA FEMME ET LE TGV, Timo von Gunten, arbel
Meilleur film d'animation:
AU REVOIR BALTHAZAR, Rafael Sommerhalder, Freihändler Filmproduktion
Meilleur scénario:
THE DIVINE ORDER (Petra Volpe)
Meilleure interprétation féminine:
Marie Leuenberger (Nora) dans THE DIVINE ORDER
Meilleure interprétation masculine:
Bruno Ganz (Arthur Bloch) dans UN JUIF POUR L'EXEMPLE
Meilleure interprétation dans un second rôle:
Rachel Braunschweig (Theresa) dans THE DIVINE ORDER
Meilleure musique de film:
MA VIE DE COURGETTE (Sophie Hunger)
Meilleure photographie:
ALOYS (Simon Guy Fässler)
Meilleur montage:
CAHIER AFRICAIN (Kaya Inan)
Meilleur film de diplôme:
DIGITAL IMMIGRANTS, Norbert Kottmann & Dennis Stauffer, ZHdK
Prix d'honneur:
Bruno Ganz, distinction pour l'ensemble de son œuvre
Prix spécial de l'Académie:
Marie-Eve Hildbrand, casting & direction d'acteurs pour
MA VIE DE COURGETTE

Prix du cinéma suisse 2017

 
 

More News